H

Tout-A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z

Tout Habitant-e est obligatoirement un-e Coopérateur/trice qui désigne HICéO comme son habitation principale. Cela signifie qu'il/elle accepte les termes des charte, statuts, contrat d'habitant, règlement intérieur. Il/elle prend part à la gestion du collectif, aux solidarités collectives. Il/elle participe à la qualité de l'habitat privé et de l'habitat commun.
Un Habitat extrait du marché spéculatif immobilier. Dans un temps où le patrimoine immobilier devient un placement financier, se loger est de plus en plus compliqué. Cela oblige de trouver du foncier ou du locatif accessibles à des distances parfois très lointaines. Un Habitat coopératif appartient collectivement, via les parts sociales, à ses habitant-e-s. Il ne peut donc être l'objet d'enrichissement personnel.
  
Un habitat comprenant des espaces partagés : pièce de vie, cuisine, buanderie, atelier, chambres mutualisées, jardin, toits terrasses, panneaux photovoltaïques, matériels de bricolage, bureau, grenier, etc...
  
Un Habitat conçu et géré par ses habitant-e-s.
Si décès d'un-e coopérateur/trice, ses parts sociales sont transmises, de droit, à ses héritiers ou ayants droits, revalorisées selon le taux de l'Indice de Référence des Loyers. A contrario, ni le logement ni aucun m² du collectif n'appartenant à quelque coopérateur, les héritiers ou ayants droits n'ont pas de droits particuliers sur le logement.